Bonjour à tous !

Me revoilà aux commandes d’un article, déjà trois mois après ma dernière contribution… le temps passe vite. Et avec l’annonce que j’y faisais, ainsi que l’incroyable arsenal de communication déployé par ce cher Taka ces derniers jours, je pense que vous savez à peu près tous de quoi il en retourne aujourd’hui. Eh oui, en ce samedi 17 octobre, je vous apporte le premier volume de notre nouvelle série de light novels : 86 (Eighty-Six) !

Ma foi, c’est avec une certaine fierté que je peux enfin le sortir, celui-là. Comme je l’évoquais lors de la parution du volume 7 de The Empty Box and Zeroth Maria, cette nouvelle œuvre chez nous est d’une tout autre ambition « littéraire », puisque son style d’écriture n’a rien à envier à des romans plus « classiques ». À titre de comparaison, je vous invite à prendre le prologue du premier tome de The Rising of the Shield Hero et celui de ce tome-ci, et vous constaterez par vous-mêmes la différence. À chacun son public, évidemment, et je suis très heureux d’avoir l’occasion de m’atteler à une œuvre offrant un défi de traduction plus relevé. J’espère bien sûr que le résultat vous plaira, et j’en profite pour remercier au passage Zapi et Taka pour leur relecture, comme toujours utile.

Mais… ce n’est pas tout. J’ai également une autre personne à remercier, et pas n’importe laquelle. Car, oui, pour le démarrage de cette série, j’ai voulu pousser encore plus loin nos efforts de traduction. Depuis le début de l’aventure LN à la Yarashii, j’avais toujours un regret que je traînais à chaque tome, celui de ne pas pouvoir proposer les illustrations avec texte en français. Or, pour 86 (Eighty-Six), les informations qu’elles contiennent me semblaient trop importantes et trop nombreuses pour être insérées en dessous, comme je le faisais jusqu’à présent. Vous l’avez peut-être vu dans un de nos messages sur les réseaux sociaux cet après-midi ; pour la première fois, toutes les images contenant du texte ont été traduites en français ! Mais oui, monsieur, mais oui, madame. Et je tiens à remercier chaleureusement SwooZ pour son aide dans ce domaine. Cela représente à mes yeux une très belle avancée et j’espère que vous apprécierez le résultat.

À présent, pour ceux qui ne savent pas du tout de quoi parle 86 (Eighty-Six), voici le synopsis que vous pouvez retrouver sur notre page projet :

Une guerre sans aucune perte

La République de San Magnolia est depuis longtemps maintenant sous les assauts réguliers des drones de l’Empire voisin de Giad, connus sous le nom de Légion. Après plusieurs années de recherches minutieuses, la République est enfin parvenue à développer ses propres armes autonomes, transformant une lutte à sens unique en un conflit sans aucune victime ; du moins, selon les déclarations officielles du gouvernement.

En vérité, une guerre dénuée de sang versé n’existe pas. Au-delà des murs fortifiés protégeant les quatre-vingt-cinq territoires de la République s’étend un quatre-vingt-sixième Secteur « inexistant ». Les gens vivant sur ces terres reniées par leur patrie sont appelés les Quatre-Vingt-Six et, dépouillés de leur humanité, ils pilotent les armes « autonomes » au sein de ce conflit…

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas là pour rigoler…

Un mot, d’ailleurs, sur nos choix de traduction. L’œuvre contient beaucoup de termes propres à l’univers ou employés dans un sens bien spécifique à la série. Je tenais donc à vous présenter brièvement notre démarche sur ce sujet. Sachez que les noms considérés comme « propres », c’est-à-dire les indicatifs d’escouades, de soldats, ainsi que les modèles de machines, tant alliées qu’ennemies, ont été conservés tels quels. En revanche, tous les noms dits « communs », servant de surnoms à quelqu’un ou quelque chose, ou désignant des rôles et des fonctions uniques à 86 (Eighty-Six) ont été traduits. Concernant les multiples grades militaires évoqués dans la série, l’auteur a visiblement fait un mélange entre des armées appartenant à différentes nations de notre monde. Par souci d’uniformisation, nous avons choisi de présenter tout l’organigramme militaire en reprenant celui des forcées armées françaises. Pour la majeure partie des grades, il n’y a aucun changement, mais certaines « conversions » ont été faites par endroits. Avant de crier au scandale, je rappelle une chose que je répète à chaque fois : il s’agit de notre interprétation de la chose ; elle n’est ni unique ni absolue. Nous nous en tenons simplement à une ligne de conduite que nous espérons cohérente, rien de plus.

Comme je le disais dès le lancement de cette section, la traduction de light novels est un exercice personnel qui me plaît beaucoup, et j’ai vraiment à cœur de vous proposer avec 86 (Eighty-Six) une œuvre très différente des précédentes, avec son lot de nouveaux défis et ses évolutions. Pour votre information, le volume 2 est déjà entièrement traduit et est en cours de relecture. Eh oui, quand on aime… on se donne les moyens d’avancer. Pour l’instant, nous estimons sa sortie à la fin de l’année environ. Comptez sur moi pour vous tenir au courant si cela devait changer.

Il est temps pour moi de conclure cet article. Je terminerai par des remerciements inhabituels, à vous, « tous ceux » qui prennent la peine de lire ces livres que nous traduisons. Je me rends compte que je ne le fais sans doute pas assez, et que vous n’êtes probablement pas aussi nombreux que nous pourrions l’espérer pour ce genre d’initiative, mais sachez que vos retours, ou ne serait-ce que le simple fait de savoir que vous êtes quelques centaines à télécharger le fruit de nos efforts, sont fortement appréciés. Merci donc à ceux qui suivent l’évolution de cette section ou qui prennent le train en marche à un moment donné ! Permettez-moi de vous souhaiter une très bonne lecture et de vous donner rendez-vous demain (!) pour une autre sortie.

Oui, oui, vous avez bien lu. À demain !

PAGE PROJET

LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

NOTER L'ÉPISODE

No votes yet.
Please wait...
Voting is currently disabled, data maintenance in progress.
Présent à la Yarashii depuis juillet 2014, je suis à la fois Administrateur, Rédacteur, Traducteur et Vérificateur Qualité au sein de l'équipe. Féru de lecture et d'écriture, j'ai une affection toute particulière pour notre chère langue française, et ce malgré toute sa complexité et ses nombreuses subtilités !

7 COMMENTAIRES

  1. Une œuvre très prometteuse, et je dois l’admettre, un format original. Un grand bravo, et surtout un grand merci à Light, Taka et Zapi pour votre travail d’un grand professionnalisme.

    • Et merci à toi pour tes efforts sur nos versions Epub et Mobi ! Il est vrai que je ne t’ai pas cité, et je devrais, car tu nous permets de peaufiner encore plus notre rendu.

  2. J’essaie de lire tous vos articles, pour prendre la peine de lire au moins vos pensées, vous qui nous donnez tant de divertissement ! Merci beaucoup 🙂
    Je vais jeter un coup d’oeil au manga !

    • Ha ha merci pour cet effort, je reconnais que nous (enfin, surtout moi) avons l’habitude d’écrire de longs articles, alors cela fait toujours plaisir de savoir que l’on est lu ! J’espère que tu accrocheras à ce light novel (et non à ce manga :P)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici