Note : L’article qui va suivre concerne non seulement la sortie du quatrième volume de 86 (Eighty-Six), mais également l’avenir de la section Light Novels à la Yarashii. Nous conseillons donc vivement à tous ceux que cela intéresse de bien lire le contenu ci-dessous.

Bonjour tout le monde,

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour une sortie importante à bien des égards, puisqu’il s’agit du tome 4 de la série 86 (Eighty-Six). Grâce au succès de l’adaptation animée, un engouement certain s’est créé autour de la franchise auprès de bon nombre de gens qui ne la connaissaient pas ou trop peu, et nous sommes ravis de vous apporter aujourd’hui un nouveau volume. Pour rappel, la première saison a adapté la quasi-totalité du volume 1, et la seconde prévue cet automne devrait se charger des volumes 2 et 3, ainsi que de l’épilogue du 1. Ce faisant, le tome 4 ici présent représente donc potentiellement la « suite inédite » de la franchise. Libre à vous de vous ruer dessus maintenant ou d’attendre l’adaptation pour enchaîner ensuite avec cet ouvrage.

Toutefois, je me doute bien que ce qui vous intéresse surtout, c’est le devenir de cette série chez nous. Vous devez être nombreux à avoir appris tout récemment l’acquisition de la licence par Mahô Éditions. Je dois dire que je suis le premier surpris d’apprendre qu’une telle œuvre arrive sur notre territoire par un canal officiel. Surpris, certes, mais bien évidemment très heureux de savoir que 86 (Eighty-Six) sera dorénavant entre des mains professionnelles. Car, oui, comme le laisse suggérer le titre de cet article ainsi que la tournure de ma phrase, nous ne dérogeons pas à notre règle et annonçons l’arrêt immédiat de cette série à la Yarashii. Qui plus est, sachez que nous retirerons de notre serveur et de Nyaa les volumes au fur et à mesure de leur annonce par Mahô Éditions. En clair, cela signifie que dès aujourd’hui, le tome 1 n’est plus disponible chez nous. Il en sera de même pour le tome 2 quand il sera officiellement annoncé, et ainsi de suite jusqu’au 4. Ce faisant, nous cherchons à limiter l’impact et la visibilité de notre version en « dégageant le terrain » pour les précommandes de la traduction légitime. Certes, il est évident que vous êtes déjà un certain nombre à avoir lu lesdits ouvrages, mais nous comptons sur votre coopération pour réduire la diffusion de notre travail et apporter le maximum de soutien à Mahô Editions. C’est là le meilleur moyen à notre disposition pour faire en sorte que la parution de 86 (Eighty-Six) chez eux soit un succès.

Alors, me direz-vous, pourquoi sortir ce tome-ci et continuer d’empiéter sur leur territoire l’espace d’un volume encore ? Simple question de timing. Je ne me voyais pas jeter à la poubelle le travail effectué dessus. Il nous semble raisonnable de nous arrêter là sans avoir à « sacrifier » une partie de nos efforts. Voilà qui marque donc la fin d’une sacrée aventure à la Yarashii. Je tiens à remercier chaleureusement ceux qui m’ont aidé à l’accomplissement de cette entreprise : les vaillants et fidèles Zapi et Taka à la relecture, SwooZ à l’édition des illustrations (un grand merci pour son travail, qui marque à mes yeux un progrès notable dans la qualité globale de notre rendu) ainsi qu’Oreloth pour les versions sur liseuse. Au moment de tourner cette page, je suis tiraillé. D’un côté, je suis logiquement quelque peu déçu de ne pas pouvoir aller plus loin, notamment par rapport à certains segments bien précis que j’aurais beaucoup aimé traduire ; de l’autre, je suis soulagé de laisser faire des professionnels, car je ressens une lassitude de plus en plus grande vis-à-vis de cette œuvre. Eh oui, à force de m’immerger au cœur de 86 (Eighty-Six), cette série en a perdu une partie de sa saveur et j’en vois de plus en plus les défauts et les limitations. Comprenez-moi bien, il s’agit d’un travail littéraire de qualité, qui se démarque de la concurrence sur de nombreux points, mais au fil des ouvrages, les efforts requis pour transposer tout cela en français devenaient de plus en plus pesants. Alors, finalement, c’est une très bonne chose que Mahô Éditions « prenne le relais » en repartant de zéro. En un certain sens, je m’arrête avant qu’il ne soit trop tard.

Quid de la suite ? C’est une excellente question. J’ai ouvert cette section sur un coup de tête il y a 3 ans et demi et publié 15 ouvrages depuis à la Yarashii. C’est un nombre conséquent, et une activité qui m’a apporté autant qu’elle m’a occupé. Or, je sens bien être arrivé au terme d’une période, d’une époque. Toutefois, je ne tiens pas encore à en rester là ni à clore ce chapitre sans y consacrer une réflexion suffisante. Ainsi, je peux vous annoncer tout de suite le prochain ouvrage qui sortira chez nous. Il s’agit d’un roman policier d’Eiji Mikage, l’auteur de The Empty Box and Zeroth Maria, sorti en 2017 : Masquerade and the Nameless Women. C’est un livre que j’avais en ligne de mire depuis un certain temps et j’estime que c’est le bon moment pour m’en charger. Sa parution chez nous est prévue actuellement pour septembre. Je vous tiendrai bien sûr au courant si cela est appelé à changer. Et ensuite ? Eh bien, justement, sortir ce roman m’accordera un délai suffisant pour réfléchir au devenir de la section LN. En toute sincérité, je ne peux vous affirmer aujourd’hui si, oui ou non, je cesse mes activités de traducteur par la suite ou si je me lance dans une nouvelle série. La balance oscille toujours entre les deux options et je tiens à ne pas hâter cette décision. Sachez toutefois que tout sera clarifié à la sortie de Masquerade and the Nameless Women, c’est une certitude.

Avant de finir, un mot concernant If It’s for My Daughter, I’d Even Defeat a Demon Lord, car je sais que vous êtes plusieurs à nous avoir demandé où nous en étions. Il est vrai que je rattache toujours la section LN à ma personne, mais je n’oublie pas le travail d’AndyS et de Zapi sur cette série. Néanmoins, comme le délai entre le tome 1 et 2 peut l’indiquer, ce brave Zapi doit la gérer tout seul et ce n’est pas chose aisée quand on est déjà pleinement occupé par tout un tas d’autres choses. Sachez que nous faisons en sorte de publier le volume 2 cette année, mais qu’il est fort probable que nous n’allions pas plus loin. Cette annonce n’est pas encore officielle, et le sujet n’est pas encore tranché, mais nous l’envisageons sérieusement. L’avenir de cette série sera clarifié au moment de la sortie du tome 2, soyez-en sûrs.

D’ici là, j’espère que vous aimerez cet ultime volume de 86 (Eighty-Six) à la Yarashii et que vous soutiendrez Mahô Editions. N’oubliez pas que le meilleur soutien d’une maison d’éditions, ce sont ses lecteurs. Je vous souhaite à tous une excellente lecture et vous donne rendez-vous à la rentrée.

PAGE PROJET

LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

NOTER L'ÉPISODE

Rating: 4.9/5. From 6 votes.
Please wait...
Présent à la Yarashii depuis juillet 2014, je suis à la fois Administrateur, Rédacteur, Traducteur et Vérificateur Qualité au sein de l'équipe. Féru de lecture et d'écriture, j'ai une affection toute particulière pour notre chère langue française, et ce malgré toute sa complexité et ses nombreuses subtilités !

6 COMMENTAIRES

  1. Honnêtement je suis attristé par cette nouvelle concernant la fin du projet Eighty Six chez la Yarashii, mais je suis hypé de plus en plus par sa reprise par Mahô Éditions.

  2. Je me suis renseigné et j’ai appris que le volume 1 serra valable à partir du 12 novembre seulement au prix de 13.80€… donc j’imagine pas le temps d’attente pour le vol 5, néanmoins merci pour le travaille fourni Yarashii

  3. Merci pour votre travail dommage j’attendais la suite de l’oeuvre en vf avec impatiente , bon j’ai devoir me diriger vers maho pour pouvoir terminer ça, quand même je serai à l’écoute sur votre site web

  4. Dommage que la série s’arrête, vous avez fait du beau travail.
    Je pense que je n’irai pas plus loin sur cette série.
    Je suis en train de mater Akito the Exiled, je suis surpris par les points communs entre les 2 séries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici