Bonjour à tous !

Surprise, la Yarashii n’a pas encore complètement rendu les armes… mais aujourd’hui, nous ne nous retrouvons ni pour Incarnation (qui finira par arriver un jour), ni pour Sôkyû no Fafner: The Beyond (dont la traduction anglaise du dernier volume vient de sortir, nous espérons le sortir le mois prochain). Non, mesdames messieurs, c’est une sortie plus insolite que nous vous proposons, à savoir un nouveau projet animé. Et non, vous ne rêvez pas, c’est encore possible chez nous en 2022. Pour être honnête, l’idée a germé dans mon esprit il y a de cela longtemps, mais l’occasion de la concrétiser ne s’est présentée que récemment et j’ai décidé de la saisir.

Mettons fin à ce faux suspense, puisque vous avez forcément lu le nom de cet article : voici les deux premiers films (sur six) de Princess Principal : Crown Handler, suite de la série d’animation Princess Principal diffusée en 2017. Seulement deux films après cinq ans, me demanderez-vous ? Eh bien, oui, sachez que la gestation de ce projet a été apparemment des plus compliquées, puisqu’il y a eu un grand remaniement dans l’équipe en charge ; le studio a changé, ainsi que le scénariste et d’autres postes-clés, même la comédienne prêtant sa voix à Ange, le personnage principal, a été remplacée pour raisons de santé. Bienvenue dans cet univers merveilleux des séries de films qui mettent des années et des années à sortir dans leur intégralité… Pour l’heure, ce ne sont donc que deux des six longs métrages prévus qui sont disponibles, le troisième n’ayant toujours pas de date de sortie au Japon.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’univers de Princess Principal, il se déroule dans un Londres uchronique du 19e siècle, une capitale coupée en deux par un immense mur séparant la République du Royaume d’Albion (tiens, tiens, cela me rappelle quelque chose…). On s’intéresse aux activités d’espionnage de cinq jeunes femmes qui profitent de leur position au sein du Royaume afin d’œuvrer pour la République. Comme ces films sont la suite directe de la série de 2017, je vous conseille vivement de la regarder au préalable.

À l’origine, je souhaitais gérer ce projet en collaboration avec une autre équipe de sous-titrage amateure, mais cela n’a pas pu se conclure. Néanmoins, j’ai tout de même été en mesure de récupérer la traduction du premier film faite à l’époque de leur côté et je tiens par ailleurs à remercier Roboclop pour son travail. Concernant tout le reste, y compris la traduction du deuxième long métrage, il s’agit d’un travail en solitaire, comme Taka a pu le faire pour Kaiba, par exemple. Ce même Taka que je salue également, ainsi que Zapi, pour son infatigable concours au visionnage (ou à la lecture) de mes projets. Voyez cela comme une sorte de lubie de ma part (encore une !), née d’un regain soudain d’intérêt pour le sous-titrage. Je ne puis vous promettre d’aller au terme de ce projet (ne serait-ce que pour une raison simple : j’ignore combien d’années encore il faudra attendre pour avoir la collection complète), mais je suis très content de pouvoir déjà vous proposer les deux premiers films !

Quid de l’avenir de notre équipe cette année ? Comme je l’ai dit dans le paragraphe d’introduction, Incarnation et Fafner sont les deux projets « anciens » que nous souhaitons achever en 2022. Je ne m’avancerai pas pour le premier, mais le second devrait arriver d’ici l’été si tout va bien. Quant à d’autres nouveautés de ce genre, allez savoir ? Nous ne fermons jamais la porte, tout n’est qu’une question d’occasion et de possibilité. Pour ma part, j’ai bien quelques envies supplémentaires en tête ; toutefois, je ne me risquerais pas à annoncer quoi que ce soit pour le moment.

Seul le temps dira si ces idées aboutiront ou non.

Sur ces paroles pleines de sagesse, je vous souhaite un excellent visionnage !

PAGE PROJET

LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

NOTER L'ÉPISODE

Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...
Présent à la Yarashii depuis juillet 2014, je suis à la fois Administrateur, Rédacteur, Traducteur et Vérificateur Qualité au sein de l'équipe. Féru de lecture et d'écriture, j'ai une affection toute particulière pour notre chère langue française, et ce malgré toute sa complexité et ses nombreuses subtilités !

5 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici