Sôkyû no Fafner: Dead Aggressor Vol.12 & 13 FHD [FIN]

2
856

Bien le bonsoir !

Aujourd’hui, c’est tapis rouge, c’est strass et paillettes, c’est la grande réjouissance de fin septembre, puisque ne voilà pas un mais DEUX volumes de Sôkyû no Fafner: Dead Aggressor ! Incroyable, n’est-ce pas ? Depuis le temps que je vous le promets et que je maltraite mes escl… mes estimés camarades de projet, j’ai enfin trouvé l’occasion parfaite de donner un petit coup d’accélérateur momentané à notre grande saga. Car oui, comme l’indique la mention [FIN] du titre de l’article, ces quatre épisodes sont les derniers de la saison Dead Aggressor. Mais ce n’est pas du tout la fin de Sôkyû no Fafner, je le répète pour ceux qui ne suivraient pas au fond.

Nous concluons donc ici le premier jalon de cette licence prolifique, avec un rythme qui défie tous nos projets passés, 13 volumes en 12 semaines, mes amis, vous ne rêvez pas. Le Yarashii nouveau est de sortie… Ou pas du tout en fait, sachez que ceci est tout à fait exceptionnel, et que tous nos projets futurs ne marcheront pas à la même cadence. Eh oui, nous ne sommes pas des robots, souvenez-vous-en…

Puisque nous achevons ici cette saison, je me dois de vous offrir comme promis un troisième interlude musical. Cette fois-ci, pas de référence précise (donc pas de spoil écrit ici), je vais simplement vous fournir les autres pistes que j’ai conservées de Dead Aggressor pour lesquelles je n’ai pas retrouvé de passage précis ou qui ne méritent pas forcément une attention extrême. Néanmoins, je tiens tout de même à vous les proposer à l’écoute. Et pour marquer le coup, je vais affiner un peu ma méthode en vous proposant une écoute directement via le player audio ci-dessous en plus du téléchargement possible en cliquant sur le titre du morceau.
En avant la musique :

1. Prologue -Beginning- : Comme son nom l’indique, il s’agit de la première piste jouée dans la saison. Elle est constituée de deux parties, une première assez posée avec cuivres et cordes qui montent doucement en puissance, qui évoque pour moi une légère aura de mystère mâtinée d’un soupçon de force, avant de basculer sur un deuxième acte bien plus martial, à l’image d’autres mélodies d’action de la saga. Les instruments sont les mêmes, mais le ton est bien plus prononcé, le rythme plus relevé, bref, M. Saito pose les bases de son édifice musical !

2. The Choice of Survival : On retrouve ici une recette connue du compositeur, à base de piano et de cordes pour une mélodie assez douce mais non dénuée de poids. En effet, le titre est assez équivoque à ce sujet et en fin de compte, c’est un air plutôt triste que j’ai l’impression d’entendre, soulignant ce qu’implique la survie à tout prix, ce que l’on doit mettre de côté, abandonner pour y arriver. N’oublions pas après tout que certains personnages sont prêts à tout pour vaincre les Festum…

3. Choice : En troisième piste, je vous présente quelque chose d’assez court, bien trop à mon goût, mais bon… Même cocktail que le précédent, sauf que cette fois-ci, le piano prend plus l’ascendant. Il s’agit d’une pièce sans interruption d’une minute trente qui illustre pour moi la même chose que le morceau précédent, à savoir la dureté d’un choix, tout ce qui en découle de bon comme de mauvais.

4. Existence and Void : Place cette fois à du lourd. Un superbe morceau de deux minutes environ que vous entendrez notamment dans ces derniers épisodes. Envolée lyrique puissante au piano, ce morceau au titre évocateur, référence au Mark Sein et Mark Nicht (dont les seconds mots font référence à Existence et Néant en allemand), est joué à un instant crucial lié aux deux Fafner en question, une séquence de haute volée qui représente l’un des sommets de cette fin de saison…

5. Divergence : Dernier morceau que j’ai conservé de cette première saison, Divergence est encore une fois une piste aux accents graves, centrée pour le coup sur une fort belle montée en force des cordes. Si l’on se réfère au titre, on peut tout à fait y voir l’illustration d’une certaine séquence de la série où deux voies divergent par rapport à l’humanité… On peut sentir la tension qui naît de l’imminence de la division jusqu’à ce que tout « explose » dans les dernières secondes quand la rupture entre deux camps est définitive.

Et voilà pour la section musicale de cet article. C’était un peu long, mais j’espère que ce genre d’initiative vous plaît. Étant très féru de musique d’animés, j’y attache une extrême importance, alors quand il m’est donné la possibilité de travailler sur une licence dont j’apprécie tout particulièrement les compositions, je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion !

La semaine prochaine, le programme continue avec l’OAV Right of Left. Sorti un an après la série Dead Aggressor, il forme un préquel d’environ 45 minutes très émouvant qui vous permettra de comprendre certains éléments à peine évoqués notamment au début de la saison.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager votre avis sur Dead Aggressor et Fafner en général. Quant à moi, je vous donne rendez-vous lundi prochain et je vous souhaite un très bon visionnage !

PAGE PROJET

LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

NOTER L'ÉPISODE

Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...
Présent à la Yarashii depuis juillet 2014, je suis à la fois Administrateur, Rédacteur, Traducteur et Vérificateur Qualité au sein de l'équipe. Féru de lecture et d'écriture, j'ai une affection toute particulière pour notre chère langue française, et ce malgré toute sa complexité et ses nombreuses subtilités !

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici