Bonjour à tous !

En ce dernier jour de l’année 2016, je viens vous apporter votre ration de rêve et d’espoir de la semaine en la personne du sixième volume de Phantom – Requiem for the Phantom. Nous arrivons presque à la moitié de la série (je rappelle qu’elle compte 26 épisodes), et nous sommes pour le moment satisfaits de pouvoir tenir le rythme que nous avons adopté au départ : à savoir une fournée de deux épisodes tous les 15 jours. Espérons que nous pourrons continuer ainsi pour le début de l’année prochaine !

Au programme de ce volume, sachez que le premier épisode est une spécialité locale venue tout droit du Japon : le merveilleux récapitulatif de même pas mi-saison ! Oh, oui, je vous sens tous réjouis par cette annonce. Donc, attendez-vous à de la redite entrecoupée de quelques dialogues nouveaux. Par contre, promis, pour le 12, on revient à de l’inédit et vous risquez d’être surpris, croyez-moi ! #JeTeaseCommeUnBoss

Arrivé à ce point de la news, je m’étais dit il y a quelque temps que je profiterais de cet instant pour pondre un pavé sur la place du sous-titrage amateur d’animés en France en 2016. Et puis, j’ai réfléchi et je me suis dit : « Allons, c’est le samedi 31 décembre, les gens ont autre chose à foutre que de lire les élucubrations d’un jeune fou d’une équipe de sous-titrage amateur obscure ». Donc, j’ai changé d’avis, et plutôt que de vous exposer mon incroyable point de vue sur ce sujet, je vais directement vous lâcher dans la jungle hostile des liens qui vous attendent de pied ferme juste en dessous. Rassurez-vous, ou pas d’ailleurs, vous aurez le droit à ce pavé… un jour, en 2017…

Je vous souhaite à tous un excellent réveillon, et pour reprendre la sacro-sainte phrase type du moment, à l’année prochaine !

LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT

NOTER L'ÉPISODE

No votes yet.
Please wait...
Présent à la Yarashii depuis juillet 2014, je suis à la fois Administrateur, Rédacteur, Traducteur et Vérificateur Qualité au sein de l'équipe. Féru de lecture et d'écriture, j'ai une affection toute particulière pour notre chère langue française, et ce malgré toute sa complexité et ses nombreuses subtilités !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici